Spécialisations

En plus de la kinésithérapie générale, je me suis formée dans divers domaines plus spécifiques de la kinésithérapie.

Kinésithérapie du sport

Quelques exemples de pathologies : l’entorse de cheville, la luxation de l’épaule, la suture du tendon d’achille, une épicondylite , la lésion méniscale, …

Il s’agit d’évaluer le patient sportif (amateur ou haut-niveau) et de lui proposer une prise en charge préventive et/ou curative adaptée par différentes techniques spécifiques,  citons par-exemple le taping, le crochetage myo-aponévrotique, la thérapie par ondes de chocs,  étirements ou du renforcement musculaire approprié…

Kinésithérapie cardio-respiratoire

Quelques exemples de pathologies: pontage aorto-coronaire, greffe cardiaque, lobectomie, bronchiolite ou bronchite du nourrisson, …

En fonction de la pathologie dont il souffre, le patient peut avoir besoin d’une revalidation cardio-pulmonaire (programme d’exercices où la fréquence cardiaque/respiratoire ainsi que la saturation sont surveillés), ou de techniques spécifiques de kinésithérapie respiratoire comme le désencombrement des voies aériennes.

Kinésithérapie cervico-maxillo-faciale

Quelques exemples de pathologies : céphalées de tension, myalgies, luxation méniscale avec parfois des blocages articulaires et des limitations d’amplitudes, …

Ce domaine de kinésithérapie encore peu connu, permet de soulager les douleurs orofaciales d’origine musculo-squelettique y compris les désordres temporo-mandibulaires (ATM) et les céphalées par des techniques myofaciales et des manipulations.